• Débourrage CGEA

Un mercredi soir à Saint-Cyran

Il est 17h40 ce mercredi, c’est l’heure du quartier libre pour les internes du lycée.

Pour autant, les écuries sont loin d’être vides d’élèves.

C’est d’abord la « garde » qui entretient les boxes et va nourrir les chevaux.

Au petit manège, ce sont les élèves de Terminale Bac Pro CGEA qui poursuivent le débourrage de leurs trois poulains sous la houlette de Mme Tonelli. Parmi eux, Firenze du Jambot, que la classe suit tout particulièrement depuis la Seconde.

Ailleurs, les étudiants de BTSA PA s’occupent des dix jeunes chevaux de 4 à 7 ans, qui leur ont été confiés pour l’année dans le cadre du Module d’Initiative Locale. Océane a ainsi retrouvé Bellino, le poney qu’elle montait déjà l’année dernière. Duelle du Jambot et Margaux, Echo du Jambot et Léa se sont retrouvés également, tandis que Expecto, Dentelle, Dilemme, Cachemire et Cléopâtre, tous issus de l’élevage du Jambot, ont été confiés à de nouveaux étudiants. Altesse et Eden complètent le piquet, qui travaillera avec Mmes Lacourt et Tonelli. En parallèle, quatre élèves travaillent par binôme un pas de deux qu’elles présenteront lors de Ferme Expo.

Emma et Lilou quant à elles, ont préféré partir au pré avec le vétérinaire, qui est aussi leur professeur de zootechnie en 1ère Bac Pro CGEH, pour l’aider à terminer quelques soins sur Griffondor du Jambot, poulain de deux ans dont elles ont eu la charge en toute fin d’année dernière. Auparavant, Clémence, une élève de 4e, a rendu compte des soins qu’elle réalise sur Idéfix, qui récupère tranquillement d’une tendinite.

Enfin, sur les pelouses, un bon nombre de collégiens, de CAPa, ou de secondes font brouter les chevaux ou les poneys du club qu’ils ont en charge, sous l’œil vigilant, si nécessaire, d’un élève plus âgé. Les soixante pensionnaires du club ont tous ainsi trouvé un ou deux parrains ou plus souvent marraines, de toutes les classes, qui les surveillent, soignent les petits bobos, les sortent si ils n’ont pas travaillé…

 

Share This Post

About Author: Didier HOULIEZ