• comptage_820

Recenser la faune sauvage

Le mardi 21 mars 38 élèves du lycée ont participé à un  comptage  destiné à recenser les populations de perdrix et de lièvres sur la commune de Chouday située à proximité de la ville d’Issoudun. Si cette opération organisée depuis 2012 par la fédération des chasseurs de l’Indre s’est déroulée sous une météo pluvieuse, la bonne application de tous a permis de la conduire à bien. Le recensement de la faune sauvage est toujours difficile et il requiert la mise en œuvre d’un protocole très précis pour que les résultats puissent être exploitables. C’est à partir de la méthode dite « des approches et affûts combinés » que l’opération a été conduite. Répartis sur une ligne, les élèves ont arpenté des parcelles de terres cultivées afin d’en chasser les animaux sauvages alors que des observateurs postés les comptaient. Les résultats ont permis de constater une progression importante de la population de lièvres (près de 40 au 100ha) mais une baisse inquiétante des populations de perdrix grises et rouges (3 couples au 100 ha). L’explication provient de la météo froide et pluvieuse du printemps dernier qui est responsable de la destruction de la majorité des couvées. Une quarantaine de chevreuils ont aussi été comptés.

Cette activité s’inscrivait dans l’EIL « Agriculture et biodiversité » des terminales Bac Pro Élevage,  dans l’option « Sauvegarde et gestion des habitats et de la faune sauvage » pour les 1ères STAV, ainsi que dans le module EATDD pour les  Secondes G&T. Elle constituait un prolongement intéressant pour tous ces élèves ayant participé à une plantation de haies dans ce même secteur géographique puisque son objectif consistait à favoriser la biodiversité dans une région de grandes cultures.

comptage2 comptage1

Share This Post

About Author: Bertrand WALTER